13 Rue des Réglises, 75020 Paris 20
+33 6 86 10 64 82
 
13 Rue des Réglises, 75020 Paris 20
 
+33 6 86 10 64 82

ZAHIA HAMNANE VOUS REÇOIT SUR RENDEZ-VOUS EN CABINET, A DISTANCE OU À DOMICILE

La psychothérapie à Paris 20 (75020)

La psychothérapie

On définit la psychothérapie comme « un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser, chez le client, des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d’une aide visant à affronter les difficultés courantes ou d’un rapport de conseils ou de soutien ».

Les bienfaits de la psychothérapie

  • Cesser de souffrir psychologiquement (phobies, angoisses, anxiété, panique, déprimes récurrentes...).
  • Régler des problèmes affectifs ou relationnels (obsessions, timidité, estime de soi, échecs amoureux...).
  • Modifier des comportements qui nuisent au bien-être (stress post-traumatique, dépendances diverses, maux imaginaires, dysfonctions sexuelles...).
  • Faire face à une crise existentielle et redéfinir ses objectifs de vie (après quoi je cours?, réorientation de carrière...).
  • D’autres y ont également recours, non pas tant pour régler des problèmes spécifiques, mais pour acquérir de nouveaux outils afin de se réaliser pleinement ou pour améliorer l’adéquation entre leurs valeurs et la réalité de leur vie.
  • Bien-être et développement personnel : meilleure estime de soi et connaissance plus précise de ses besoins.

Le cadre de la psychothérapie

Le psychothérapeute installe un cadre thérapeutique pour favoriser un sentiment de  sécurité et la relation de confiance avec le consultant, élément majeur pour une psychothérapie réussie. Le cadre thérapeutique se définit par : le lieu, la périodicité et la durée des séances, le tarif, les règles appliquées en cas de manquement à une séance, les méthodes, les codes de déontologies auxquels le psychothérapeute se tient.
Ce cadre est expliqué par le psychothérapeute lors de la première séance, et la personne qui consulte donne son accord, c’est comme un contrat psychothérapeutique entre le consultant et le thérapeute. Si le cadre venait à changer, il est nécessaire d’établir un nouvel accord. Ceci est primordial pour assurer la qualité du travail thérapeutique.
Une relation de confiance est primordiale entre psychothérapeute et consultant ; elle va tout au long des séances permettre à ce dernier d’aller plus loin dans sa quête personnelle et d’être dans une dynamique de progression du travail thérapeutique.

Le lien entre le patient/client et le thérapeute

Les études montrent que la qualité de l’alliance thérapeutique contribue beaucoup (pour environ 30 %) au résultat du travail thérapeutique.

L’indispensable alliance thérapeutique est essentiellement caractérisée, par les aspects, de liens de confiance, d’empathie, d’implication, de collaboration …

Les objectifs de la thérapie doivent être clairs, bien compris et portés par les deux parties.

Les différentes formes de psychothérapie

Il existe des dizaines de formes de psychothérapie. Cependant, quatre principales approches, qui représentent des grands courants de la psychologie, sont généralement reconnues, il s’agit :

  • Des approches cognitivo-comportementale, 
  • Psychanalytique : dynamique-analytique, 
  • Humaniste ou existentielle, (dont fait partie la Gestalt thérapie)
  • Systémique ou interactionnelle.

Ces approches se différencient par leurs origines, leurs conceptions de la nature humaine et du rôle de la psychothérapie ainsi que par les techniques utilisées. La Gestalt thérapie s’inscrit dans le courant humaniste et existentiel.

Psychothérapie humaniste ou existentielle

L'approche humaniste (existentielle ou expérientielle), centrée sur le présent, mise sur la capacité de la personne à comprendre ses difficultés, à trouver ses propres solutions et à apporter les changements adaptés.

Elle vise à offrir des conditions de confiance et de respect qui favorisent le développement de la personne. Elle vise également à faciliter l'exploration de soi et l'expérimentation.

La psychothérapie non-directive de Carl Rogers et la gestalt-thérapie de Fritz Perls sont des exemples de cette approche.

Ces approches se fondent sur les capacités intrinsèques de l’être humain à maîtriser son existence et à se réaliser pleinement. Le thérapeute entre en relation avec un client plutôt que de soigner un patient (notion de passivité de la personne dans son travail thérapeutique). L’accent est mis sur les prises de conscience des difficultés et des forces de la personne, et sur l’ici-maintenant. Le thérapeute favorise l’exploration de soi et l’expérimentation de nouvelles façons d’être ou d’agir.

On peut diviser cette famille thérapeutique en quatre sous-groupes : les thérapies psychocorporelles, les thérapies transpersonnelles, les thérapies créatives ou expressives et les thérapies par la parole.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.